Si votre miroir favori semble s’être fendu ou brisé lors de votre déménagement, mais que vous ne savez pas vraiment s’il est possible d’avoir recours à un remplacement de miroir, nous vous disons tout sur les possibilités de le voir à nouveau comme neuf.

Retirer soigneusement les éléments cassés

Afin de pouvoir déplacer les possibles débris de verre sans vous blesser, l’astuce est de placer une spatule sous les morceaux par les fissures si ceux-là sont encore attachés au reste du miroir, de faire levier avec la spatule puis de les retirer. Il faut être précis et prendre de grandes précautions afin de ne pas rayer ou briser d’autres parties du miroir et de ne pas se blesser. Si le miroir est en grande partie endommagé et n’est plus utilisable, vous pouvez aussi le soulever et le décoller entièrement à l’aide de la spatule en prenant garde de ne pas vous couper les doigts et de préserver son cadre des coupures. Cette action vous permettra de transporter votre cadre jusqu’aux locaux d’un spécialiste en remplacement de miroirs.

Nettoyer, analyser et remplacer le cadre

Avant d’emballer et de transporter le restant de votre miroir, vous pouvez analyser et nettoyer le cadre des débris de miroir qui pourraient l’endommager durant le trajet de votre domicile au réparateur. Dépendamment du type de cadre ainsi que des dommages qu’il a subis, un professionnel peut retirer toutes les parties brisées, frotter le support avec un solvant adapté aux matériaux du cadre et nettoyer toute la surface afin que le cadre de nouveau comme neuf puisse accueillir le nouveau miroir. Cette opération est possible seulement si le cadre n’a pas été lui-même endommagé. Si le cadre de votre miroir est endommagé, il est possible de reconstituer la partie du cadre en créant une moulure sur mesure, en changeant le dos de cadre, mais il est également possible de recadrer complètement un nouveau miroir en définissant les dimensions voulues. En somme, un remplacement de miroir est possible si le cadre n’est pas trop endommagé, sinon, il sera préférable de le mouler ou de le remplacer en même temps que le verre du miroir.

Choisir l’épaisseur et le type de verre du nouveau miroir

Les miroirs existent en différentes épaisseurs qui vont de 2 mm à 8 mm, mais les épaisseurs les plus utilisées sont 5 mm et 6 mm. Les miroirs en dessous de 3 mm sont esthétiques, mais extrêmement fragiles donc peu transportables. Il faut également savoir que selon le type de cadre choisi, l’épaisseur du miroir doit s’adapter à lui, mais aussi à la fonctionnalité de celui-ci. Voici quelques recommandations pour le choix de l’épaisseur d’un miroir :

  • Miroir de salle de bain : Choisissez un cadre et un miroir d’une épaisseur de 5 mm avec des bords polis non coupants ainsi qu’avec une couleur argentée de base qui permet de se voir convenablement sous tous les angles. Un miroir de moins de 5 mm d’épaisseur peut créer une déformation de l’image réfléchie, car il épouse plus facilement les courbes et imperfections du mur.
  • Miroir d’entrée, de salon ou de salle à manger : S’il s’agit d’un miroir décoratif dont le but est d’embellir, mais aussi d’éclaircir et de donner une nouvelle dimension à une pièce, il sera forcément un miroir un peu plus imposant. Dans ce cas, optez pour un miroir de grande taille d’épaisseur de minimum 5 mm avec des bords polis. Vous pouvez aussi vous faire plaisir en choisissant d’autres coloris de verre comme l’effet noir, le gris, le cuivre ou l’effet vieilli. Les miroirs de 6 mm sont généralement réservés pour les très grands miroirs. Ils permettent de s’assurer que le miroir sera assez rigide lors d’un déménagement ou lors d’un déplacement.

Si vous êtes superstitieux et que vous pensez que briser un miroir peut coûter 7 ans de malheur, suivez bien ces conseils qui rendront votre miroir plus résistant qu’avant qu’il ne se fende. Après ces trois actions, votre miroir sera alors de nouveau capable de refléter votre image !

Share This